Cookies
Notre site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.
En savoir plus
Accepter

Le stockage réseau entre dans une nouvelle ère

Comment le stockage réseau change pour répondre aux demandes de l'activité croissante

Auparavant considéré comme un produit pour les petites entreprises, le stockage réseau a, au cours de ces dernières années, pris de l'ampleur en matière de capacité, et plus important encore, en termes de fonctionnalité. Les caractéristiques réservées jusqu'alors aux solutions de stockage haut de gamme sont intégrées, souvent sans frais supplémentaires, permettant ainsi aux vendeurs de proposer des solutions plus complètes, capables de répondre aux besoins de stockage des petites sociétés comme des grandes.

L'histoire commence avec le NAS
Les plupart des petites entreprises connaissent bien les dispositifs NAS (Network Attached Storage) conçus en vue de remplacer les serveurs de fichiers d'usage général par une solution à un prix plus abordable et beaucoup plus aisée à gérer. Ces solutions de type « boîte noire » permettent aux ordinateurs du client d'accéder à un stockage direct sous forme de partage de fichiers en réseau, sur le modèle d'un serveur de fichiers Windows, Mac ou Linux, en proposant toutefois une interface internet beaucoup plus simple pour ce qui est de la configuration et de la gestion.

Disponibles sous des formes multiples, des simples boîtiers NAS de grande consommation aux appareils en rack plus évolutifs, les disques RAID (Redundant Array of Independent Disks) sont devenus monnaie courante, ce qui a permis à la technologie NAS de convenir à une utilisation sur les réseaux des petites entreprises, à la fois pour le partage général de fichiers et la gestion de la sauvegarde de données sur le bureau. Néanmoins, les capacités NAS sont limitées, notamment en matière d'évolutivité et de performance. Ces limites ne gêneront peut-être pas les utilisateurs d'ordinateurs de bureau mais elles peuvent poser un véritable problème lors de l'utilisation de serveurs.

Elle se poursuit avec iSCSI
Les appareils NAS ne pouvant jamais remplacer Windows et les autres serveurs, ils sont bien présents et hébergent les applications vitales des entreprises du monde entier. De plus, du fait de la virtualisation, on a pu constater une explosion de la demande en matière de solutions de stockage rapides, flexibles et fiables qui soient en mesure de les accompagner.

La méthode ancienne permettant de répondre à cette demande consiste à déployer un SAN Fibre Channel (Storage Area Network). Une façon plus simple et accessoirement plus abordable vise à fournir le même accès de niveau bloc au stockage partagé qu'avec un réseau SAN Fibre Channel, en utilisant toutefois le protocole iSCSI sur une infrastructure réseau Ethernet ordinaire.

En moins de dix ans, iSCSI est devenu le protocole préféré de déploiement SAN des PME, et l'on en comprend aisément pourquoi. Tout comme avec la technologie Fibre Channel, le stockage iSCSI peut être assuré et géré de manière centralisée, étant néanmoins présenté sous forme de volumes virtuels ressemblant en apparence à des unités de disque directement rattachées pour ce qui est des serveurs client.

Toutefois, à la différence d'un stockage local, les volumes iSCSI peuvent être créés en quelques secondes, attribués de nouveau à différents serveurs au gré des besoins, étendus en termes de capacités, partagés sur des grappes de serveurs, répliqués et copiés pour plus de sécurité. Et tous utilisent des switches Ethernet et des câbles de connexion standard.

Deux en un
Compte tenu de ces avantages, il n'est guère surprenant que les vendeurs de stockage en réseau aient adopté iSCSI d'emblée et qu'au cours des deux dernières années, ils aient commencé à l'ajouter en tant qu'option sur les solutions de stockage d'entreprise.

Naturellement, les boîtes aux fonctions purement NAS sont toujours disponibles, tout comme les appareils prenant uniquement en charge le protocole iSCSI. De plus, les vendeurs offrent toutefois de plus en plus de produits unifiés tels que le D-Link ShareCenter Pro 1550, qui est capable d'assurer les fonctions simultanées NAS et de partage SAN iSCSI.

Toujours gérés via une simple interface Web, tout comme un boîtier NAS, les appareils de stockage unifié permettent aux clients d'assurer les partages de fichiers en réseau et les volumes virtuels nécessaires en vue de prendre en charge la messagerie électronique, les fonctions Web et d'autres serveurs d'application utilisant un seul appareil.

Haute disponibilité et bien plus encore
Comme il se doit, des responsabilités et exigences supplémentaires accompagnent les avantages du protocole iSCSI. Lors d'une utilisation pour prendre en charge les applications vitales d'une entreprise par exemple, les acheteurs d'appareils de stockage unifié rechercheront le type de fonctionnalités de haute disponibilité traditionnellement associées aux solutions d'entreprises plus coûteuses. Ce sont les fonctionnalités qui permettent aux systèmes essentiels de surmonter les défaillances matérielles communes et de reprendre rapidement les activités lorsque survient un sinistre.

Les disques RAID de base ne suffisent plus dans de tels cas. Les clients recherchent des produits capables de résister à la défaillance simultanée de deux disques (RAID 6). De même, ils souhaitent s'assurer du fait que l'appareil de stockage peut continuer à fonctionner, même en cas de défaillance de l'alimentation. D'où le recours à l'alimentation redondante, laquelle est fournie de série par le ShareCenter Pro 1550, bien que cette possibilité ne soit pas toujours une option.

De prix abordable, le ShareCenter Pro 1550 de D-Link propose également des fonctionnalités de haute disponibilité normalement associées aux produits d'un coût bien plus élevé. Au nombre de ces fonctionnalités figurent la capacité de répliquer automatiquement le contenu de solutions de stockage à l'échelle du réseau, par mesure de protection en cas de catastrophe éventuelle, de réaliser des instantanés à utiliser par la suite pour les sauvegardes et de récupérer rapidement les données en cas de défaillances système.

De même, le cryptage de données est disponible sur le ShareCenter Pro 1550 et, tout comme pour toutes ces fonctionnalités supplémentaires, il est compris dans le prix de base et ne nécessite donc pas de licence supplémentaire.

Naturellement, il importe de maintenir le juste équilibre entre le prix et l'ensemble des caractéristiques des appareils de stockage commercialisés auprès des PME. Ceci dit, à mesure que la technologie iSCSI évolue et qu'elle devient encore plus abordable, on peut s'attendre en toute confiance à ce que d'autres fonctionnalités haut de gamme soient adoptées et intégrées très prochainement sur un appareil vendu dans votre région.